lundi 23 septembre 2013

cadences

Il a suffi d'une petite demi-heure de train pour rejoindre Arcachon et se retrouver au bord de l'eau. C'est si simple parfois de passer du rêve à la réalité iodée. Et quand la plage, les bateaux, les baigneurs servent de fond de scène à un festival de danse, c'est carrément le paradis. J'ai tellement apprécié cette parenthèse parfaite que j'ai encore le sourire ce matin. Ivre de danse et de soleil, j'ai rechargé mes batteries pour la semaine. J'ai découvert des compagnies de très jeunes danseurs qui ont un talent fou. Bonne technique, des idées, de l'humour et de la poésie. J'étais vraiment ravie de voir que la relève est assurée et qu'il reste beaucoup de choses à dire sur scène entre danse et cirque.

 

 




3 commentaires:

  1. oh sympa les activites de cette plage...belle idee...;)

    RépondreSupprimer
  2. waou, un spectacle de danse sur fond de plage ! ça laisse rêveuse ;)

    RépondreSupprimer