mardi 1 octobre 2013

co-housing # 13


la tour de Frank Gehry pour les ateliers SNCF à Arles
Hier nous avons été accueillis par nos deux jeunes et beaux archis dans leur agence du centre ville pour un entretien personnalisé. Notre mode de vie, nos influences, notre vision participative les intéressent pour réussir au mieux à réaliser un projet qui nous ressemble à tous.
Nous avons trouvé le nom de notre futur habitat partagé, ce sera la ruche. Pour plusieurs raisons. Parce qu'il y a des abeilles sur  le blason de la ville de Bègles, parce que nous construisons un projet dense et parce que  nos archis chéris nous ont dessiné un beau toit terrasse sur lequel nous pourrons installer une ou deux colonies de butineuses.
Isolation paille, menuiseries bois, enduits naturels, escaliers extérieurs, terrasses ombragées, jardins suspendus, potager, tout est prévu. Et cette terrasse à ciel ouvert pour faire sécher le linge comme dans les pays du sud, je m'y vois déjà, comme Sophia Loren jouant à cache cache avec les draps et le beau Marcello dans Une journée particulière...


4 commentaires:

  1. et bin tout un projet...sympa le nom...cela avance bien...;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est vraiment chouette de suivre les étapes du projet ! Et la ruche, joli nom !

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour le nom ! moi qui ai eu des ruches en famille en Lot-et-Garonne, je ne peux que vous encourager dans cette heureuse initiative. Vous êtes une annexe du "Parti Poétique" ? cette organisation a des projets et des réalisations si innovantes.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ce nom ... tellement fort de sens.
    Moi qui fait partie d'un mouvement Cigales.
    très heureuse de lire que votre projet avance ...
    Et d'ailleurs moi aussi, je me vois bien en Sophia Loren !

    RépondreSupprimer