mardi 4 septembre 2012

pêcheur d'islande

Les blogueuses y étaient cet été, les pêcheurs de Paimpol y passaient toute la belle saison à traquer la morue, la découper, la mettre en saumure. Travail de titan, d'un autre âge dans ces eaux lointaines et inhospitalières où le soleil ne se couche jamais en été.  Et si la mer donnait beaucoup, elle reprenait autant d'âmes de marins qu'elle avalait par bateaux entiers. Pendant mon séjour sur l'île d'Oléron où il repose pour l'éternité, j'ai dévoré ce beau roman de Pierre Loti. J'ai aimé cette très belle prose où il décrit avec beaucoup de poésie et de simplicité la vie offerte à la mer par ces familles de pêcheurs. Et quelle belle histoire d'amour entre Gaud et Yann !

3 commentaires:

  1. Moi, j'avais lu ce merveilleux livre, lors d'un voyage au maroc !
    ;)

    RépondreSupprimer
  2. et bin une chouette lecture didonc....et belle ecriture de ta part...;o)

    RépondreSupprimer
  3. je me disais justement en passant au village des pêcheurs français qu'il faudrait que je relise ce livre. Il doit y avoir une vieille édition quelque part et je crois qu'elle apportera encore plus de magie à cette lecture.

    RépondreSupprimer